Média citoyen marocain

Mamfakinch — censure

Les yeux du pouvoir

De par sa nature, la surveillance donne du pouvoir à ceux qui l’exercent. Si elle est secrète, elle devient donc dangereuse parce que nous ne pouvons plus contrôler ce pouvoir. Les dommages de la surveillance secrète ne sont pas toujours connus par ceux qui en sont les victimes et le droit à la vie privée est d’ailleurs l’un des rares droits dont la violation ne laisse parfois aucune trace. Il arrive qu’il soit impossible d’identifier le responsable.

La monarchie, tabou absolu de la presse marocaine

Sur les sujets sensibles, comme la monarchie, la presse écrite ne franchit pas certaines lignes rouges, explique Aboubakr Jamai du site Lakome.com. Le co-fondateur du site Ali Anouzla a été arrêté pour avoir mis un lien dans un article.