Média citoyen marocain

Mon Maroc,

Tu as libéré un pédophile. J’ai été révolté, choqué, et mis plusieurs jours avant d’accepter que cela soit réel. J’ai voulu te couper de moi, tout comme le cordon ombilical qui lie l’enfant à sa mère. Que je trouve une sorte d’indépendance, loin de tout attachement de toi.

Je ne me suis pas prononcé, pourtant j’ai voulu pleurer les victimes. Et cracher ma haine envers ta justice.

Tu as arrêté un journaliste, parce qu’il a fait un travail d’investigation. Parce qu’il a osé publier une vidéo. Une vidéo que même une personne normale aurait pu trouver sur internet. Les accusations étaient d’un ridicule. Fausses mais lui couteraient sa vie, des années de sa vie.

Hormis une photo publiée pendant quelques jours, je ne me suis pas prononcé. Parce que je ne veux plus crier ma rage après chaque faute, chaque injustice, chaque bêtise que tu commets. Et Dieu sait le nombre de bêtises que tu es en train de commettre chaque année.

Puis hier, je me réveille en lisant ta nouvelle connerie. Deux adolescents arrêtés après avoir partagé un baiser, sur une photo, dans une place publique. Le comble de l’absurdité : la personne ayant pris la photo est arrêtée aussi.

J’ai envie de me demander : dans quelle ville vivons-nous ?

Ce sont deux jeunes personnes. Encore lycéens. Ils se sont embrassés. C’est TOUT !

Quelle est cette frustration que tu es allé installer chez tes citoyens, au point où, un baiser devient une affaire d’Etat ? Qu’est-ce que tu aspires devenir ? Un Marokistan ? Un concurrent direct de l’Iran ? Tu vas troquer tes Cheikhates avec des Cheikhs ? Tes jupes avec des Burqa ? Tes artistes avec des Mollahs ?

Je trouve cela quand même assez drôle. Il y a quelques années je me suis fait agresser par 4 personnes armées. Deux de mes amis aussi, dans la même semaine, même ville. Nous avons tous porté plainte. Mais jusqu’à ce jour, personne ne nous a contactés, ces agresseurs n’ont certainement pas été arrêtés. Et doivent continuer à bien travailler.

Et pourtant, quand deux jeunes adolescents s’embrassent, ils se font arrêter sur le champ. La même chose pour un journaliste. Même chose pour un manifestant qui demande ses droits.

Un pédophile a eu le temps d’aller voir ailleurs, récupérer son passeport, voyager au nord du Maroc, pour rejoindre l’Espagne par la suite. 2 jours. Personne n’a pu l’arrêter. Il est passé à côté de ce Nador, où ces jeunes se sont embrassés. Mais la police de cette région ne l’a pas arrêté. Mr. Faissal Sissi (NDLR : La personne ayant porté plainte contre les 2 ados) était où ?

Est-ce cela le message que tu comptes faire passer ?

Il faut violer pour baiser. Voler pour vivre. Lécher les bottes pour réussir ?

Parce qu’il faut l’avouer, en mettant les choses dans leur contexte :

  • L’association pour la protection de l’enfance, Matqisch Weldi, avait bien justifié la libération du pédophile qui avait violé plusieurs « Weldi » que cette association défend.
  • Des journalistes ont aussi justifié l’arrestation d’Anzoula.
  • L’Association de Défense des Droits de l’Homme et des Libertés Générales s’assure de porter plainte contre 3 adolescents, dont le seul crime est qu’ils ne se sont pas imaginés qu’en partageant un baiser, un signe d’amour, ils se retrouveraient en prison, pour l’acte, et pour avoir pris une photo de l’acte.

Si pour réussir chez toi, il faut caresser le chat dans le sens du poil. Je ne veux pas de ton chat !

Maroc,

Es-tu assez mature pour reconnaitre les vrais criminels ? Avec ton rythme, ta justice est en train de devenir le plus grand criminel. Oseras-tu changer ? Voir clairement. Penser sagement. Agir maturément ? Au vu de ces dernières années, j’ai comme un doute.

Connais-tu les vrais criminels ? Ceux qui violent, pas que les enfants, mais les vrais lois aussi. Ceux qui assassinent. Tous ceux qui encouragent aux crimes.

Connais-tu les vrais criminels ? Si l’on suit ton raisonnement, je suis un criminel.

Connais-tu l’amour ? Le vrai ? Parce que là, tout ce que tu nous fais comprendre c’est qu’il n’y a pas lieu pour la liberté, ou l’amour.

Continue, car tu es dans la bonne voie. Avec ce rythme-là, dans 5 ans, tu deviendras l’idole de l’Iran. La nouvelle Mecque pour les terroristes.

Maroc,

Dis-moi une chose maintenant. Que vas-tu gagner en arrêtant ces adolescents qui ne voient rien dans le fait de montrer leur amour ?

Leurs études seront fichues. Leur avenir, qui est TON avenir, est fichu.

L’image des ados (et surtout la fille), dans un pays, et surtout, une région réputée pour sa sévérité et ses traditions. Sa misogynie. Leur image est saccagée. Pourquoi ? Parce que tout un peuple est en train de présumer, à cause de son éducation, sa frustration, et son manque d’empathie, pense qu’embrasser est un crime.

Ces enfants n’ont pas commis d’erreur. Et admettons que dans ta religion, que tu sembles sortir en tant que prétexte dans les sauces qui t’arrangent, cela soit une erreur. Qui n’en a pas commis à cet âge ?

Ne serait-il pas plus juste de porter plainte contre ce Sissi, pour avoir gâché la vie de ces jeunes ? Et pour mauvaise compréhension du travail premier d’une Association qui vise à défendre les Droits de l’Homme, et des Libertés ?

Maroc,
Je ne t’embrasse pas
Parce que ce soir, si je le fais, je risque d’aller en prison.
Hicham T.