Mamfakinch Data est une base de données en ligne qui recense les fichiers [...], la censure de productions artistiques, et autres formes de censure au Maroc. Elle a été créée par Mamfakinch et est alimentée à l'aide de diverses ONGs.
اكدت جمعية الدفاع عن حقوق الانسان بالمغرب يوم الاثنين بباريس في حصيلة لها، ان عدد المعتقلين السياسيين في المغرب الذين يتعرضون للمحاكمات التعسفية و الظالمة في تزايد مستمر. و اعتبرت المنظمة الناشطة في ايل دو فرانس ان معتقل راي تم احصاؤهم في مارس الفارط، انتقل عددهم حاليا الى منهم يقضون مدة سجنهم و اخر استفادوا من الحرية المؤقتة و تتم متابعتهم.
À propos
Classer par type, fichier, langue ou date.

Sur les 54 pays qui ont ouvert les portes de leurs prisons aux agents de la CIA, trois pays arabes, le Maroc, la Libye et l’Egypte sont mentionnés. Ils ont, selon cette source, facilité l’arrestation, le transit, la détention de suspects et surtout la torture.


Sources



Fruit de trois années de travail, le rapport original publié en avril 2014 par la CIA compte 6.000 pages mais seul un résumé est accessible au grand public. Les données sensibles comme les noms des agents (américains et étrangers) ayant participé aux séances de torture ou des pays ayant accepté de sous-traiter les interrogatoires musclés ont été expurgées. Dans la synthése de 525 pages, la commission du renseignement y détaille le fonctionnement des « sites noirs » ou prisons secrètes américaines délocalisées dans plusieurs pays.

Les noms des sites et des pays hôtes ont été remplacés par des codes couleurs mais des médias américains comme le « Washington Post » ou « The Intercept » ont réussi à établir une correspondance entre les centres secrets et les pays en cause. Sur les 54 pays qui ont ouvert les portes de leurs prisons aux agents de la CIA, trois pays arabes, le Maroc, la Libye et l’Egypte sont mentionnés. Ils ont, selon cette source, facilité l’arrestation, le transit, la détention de suspects et surtout la torture.


Télécharger