Média citoyen marocain

Mamfakinch — Opinion

Mohammed VI doit être tenu politiquement responsable de ses actes

Après le drame des viols commis par le criminel Espagnol Daniel Galvan condamné à 30 ans de réclusion criminelle, les victimes et leurs familles ont eu à subir une seconde injustice : la grâce du pédophile par Mohammed VI à l’occasion de la fête du trône.

Maroc, embrasse-moi si tu peux !

Mon Maroc,
Tu as libéré un pédophile. J’ai été révolté, choqué, et mis plusieurs jours avant d’accepter que cela soit réel. J’ai voulu te couper de moi, tout comme le cordon ombilical qui lie l’enfant à sa mère. Que je trouve une sorte d’indépendance, loin de tout attachement de toi.

La monarchie, tabou absolu de la presse marocaine

Sur les sujets sensibles, comme la monarchie, la presse écrite ne franchit pas certaines lignes rouges, explique Aboubakr Jamai du site Lakome.com. Le co-fondateur du site Ali Anouzla a été arrêté pour avoir mis un lien dans un article.